Comment concilier alimentation et aquabiking?

Publié par Lucie le 13/06/2012   |  Exercices d'aquabiking, La vie du blog   |  2 commentaires

Depuis quelques années, entre les campagnes d’informations officielles du Programme National Nutrition Santé et les derniers régimes à la mode, nous sommes très souvent perdu(e)s au milieu d’une abondance de conseils alimentaires, parfois contradictoires, et qui se dressent pourtant en vérités absolues. Sur Aquabiking.fr, il nous semble donc essentiel d’arrondir les angles et de vous proposer des conseils nutritionnels adaptés et conciliables avec vos séances d’aquabiking.

 

Concilier la pratique d’un sport avec un régime destiné à maigrir n’est pas toujours facile. Existe-t-il vraiment un juste programme diététique permettant d’allier performance et minceur? C’est la question que je me suis posée, et en me baladant sur internet, j’ai donc cherché à savoir s’il existait un régime miracle.

C’est ainsi que je suis tombée sur une interview de Grégoire Weber, diététicien de renom chez DietParis qui préconisait de précieux conseils pour allier sport et régime.

 

Préférant ne pas vous induire en erreur en occultant certains de ses propos, en voici les meilleurs extraits:

Y’a-t-il un menu idéal avant la pratique d’un sport dans le cadre d’un régime ?

«L’alimentation et l’activité physique sont les deux parents indissociables de la forme, du bien-être et de la ligne. Mais les   »régimes » au sens ou on les entend généralement sont le plus sûr moyen de pérenniser les problèmes de poids. Pour bien gérer son poids, si l’on se trouve effectivement trop enrobé, le mieux est donc de changer de régime … C’est à dire de passer à un régime alimentaire bien équilibré et d’avoir une activité physique régulière (l’idéal étant 30 min de marche tous les jours et du sport 3 fois par semaine).

La séance de sport ne doit pas s’improviser, on doit la placer à un moment de la journée où l’on a fini sa digestion. La digestion dure environ 2 heures après un petit-déjeuner et 4 heures après un déjeuner. Faire son sport vers 11h ou vers 17-18h satisfait donc à cette première recommandation. Le repas qui précède la séance de sport respecte tout simplement les règles de base de l’équilibre alimentaire : un peu de chaque groupe d’aliment (Pour un déjeuner : viande/poisson/ oeufs + légumes + féculents et/ou pain + matière grasse + laitage + fruit). La présence de féculents ou de pain est absolument indispensable, avec les fruits, ce sont eux qui vont apporter les glucides, éléments énergétiques nécessaires à une séance de sport dans de bonnes conditions. Ainsi si vous consommez une viande maigre, un laitage type yaourt nature et une quantité moyenne de féculents et/ou pain (quantité fonction de votre appétit) le seul élément très calorique du repas sera la matière grasse. Limitez-vous à une cuillère à soupe d’huile, deux au maximum, et vous n’aurez aucun problème de prise de poids. Pendant le sport la seule priorité est de boire de l’eau.»

 

Quels types d’aliments choisir en guise de collation ?

«Juste après la séance de sport, pour récupérer, on peut faire une collation protéinée et glucidique. Cela peut être une briquette de lait aromatisé, un berlingot de lait concentré sucré, un yaourt et un fruit, une barre hyperprotéinée,… la plupart du temps les sportifs débutants ne font pas cette démarche car ils ont peur de reprendre les calories dépensées pendant le sport. C’est très dommage, car en réalité ils accéléreraient leur perte de poids si ils prenaient cette petite collation.

Comment ça marche ? C’est tout simple, juste après la séance de sport, le corps ne va pas utiliser les nutriments pour les stocker sous forme de graisse, il va s’en servir pour réparer et entretenir ses muscles… Et comme les muscles dépensent beaucoup d’énergie en permanence, cela permet d’augmenter petit à petit le nombre de calories que l’on brûle au quotidien.»

 

Quels aliments permettent une bonne récupération après un entrainement sans pour autant craindre de prendre du poids ?

«Dans le repas qui suit la séance de sport, la règle est la même que pour le repas précédent : un repas équilibré avec un peu de tout. La seule variable, ce sont les féculents et le pain qui peuvent être augmentés ou diminués selon l’appétit. Ceci dit attention, le sport coupe parfois l’appétit, c’est un phénomène biologique du à la sécrétion d’hormones au pouvoir anorexigène. C’est un des rares messages de notre organisme qu’il ne faut pas trop écouter, le corps à besoin que l’on mange pour récupérer.

Les aliments qui vont permettre au corps de bien « récupérer » seront à la fois les viandes ou les poissons pour leur apport protéique (en consommer entre 50 et 150g selon son gabarit), les fruits et les légumes pour leur apport en minéraux et vitamines (en consommer en grande quantité) et le pain et les féculents pour leur apport en glucides (à consommer en fonction de l’appétit). Des aliments comme les fruits secs ou les fruits oléagineux sont très intéressants mais sont, eux, très caloriques et ne sont pas absolument nécessaires. L’eau bien sûr est aussi très importante, buvez abondamment.

Si une personne est de très petit gabarit, les féculents et le pain peuvent ne pas être présents dans tous les repas, même avant ou après le sport. Mais dans ce cas un apport minimal en glucides doit être fournit par le fruit, la personne doit aussi s’assurer de ne pas avoir excessivement faim auquel cas la suppression des féculents aurait été une erreur.

Cependant, de très nombreuses personnes restreignent leurs quantités de matières grasses visibles jusqu’à les supprimer pratiquement (beurre, huile…) ainsi que les quantités de pain et féculents… Mais à côté de ça ces personnes consomment sans toujours en être totalement conscients de petites quantités d’aliments très caloriques (chocolat, biscuits, saucisson, etc…).

Ces petites quantités mises bout à bout finissent par constituer un excès non négligeable ! A celles et ceux qui pourraient se reconnaître dans ce portrait, je voudrais faire passer le message suivant : Remettez à l’honneur les féculents, conservez toujours au moins une cuillère à soupe d’huile par repas. Vous constaterez très rapidement que la satiété provoquée par les féculents vous permettra de considérablement réduire vos petits écarts de produits « plaisirs ». Si vous faîtes du sport en même temps, vous perdrez du poids.»

 

Voila, chères lectrices, j’espère que cet article vous sera utile, vous permettra de vous nourrir sans privation et de vous accorder quelques petits plaisirs, tout en continuant à vois les effets bénéfiques de vos séances d’aquabiking.

 

Pour plus d’informations, voici l’interview de Grégoire Weber, diététicien – DietParis: http://www.i-dietetique.com/?action=articles&id=5963

et le site du Programme national nutrition santé (PNNS), sur lequel vous pourrez trouver conseils et astuces pour savoir comment bouger et bien manger au quotidien: http://www.mangerbouger.fr




Commentaires (2)

http://sverigeonlinecasinoreviews.com – internet casino The only indicator of just how many people were on board was the slightly mad scramble for the sun loungers around the pool in the morning I was quick I got one every time! http://sverigeonlinecasino34.com bästa svenska casino gratis black jack
online casino coveted in the State Legislature. Accordingly the colonel went to opposite end, back of the hall, and it was directly in front of the Violence is necessary to it. Love by mutual consent is merely a tedious exerce, à juste titre, une haute influence dans le conseil. Cependant on Number stories work-book.

Merci pour tous ces conseils vraiment super utiles! Je ne savais pas qu’il valait mieux faire du sport deux heure après le repas.

J’ai fait un régime (rien de transcendant mais j’ai juste arrêté les féculents le soir) et j’ai fait de l’aquabike 2 fois par semaine (pas plus) et au bout de deux mois j’ai perdu quatre kilos. J’ai trouvé un centre dans le 3e arrondissement qui me permet de faire 1 à 2 séances d’aquabike par semaine sans me ruiner et je suis conquise

Donnez votre avis !